9 choses que personne ne vous dit à propos du Blogging (et il y a en une qui craint)

9 choses que personne ne vous dit à propos du Blogging (et il y a en une qui craint)

Quand vous démarrez un blog cela semble super cool et amusant.

pub-haut

Et la plupart du temps ça l’est.

Certains blogueurs, web-entrepreneurs, ont la chance de se réveiller le matin en se disant qu’ils peuvent aller travailler où bon leur semble. C’est cool d’écrire sur son blog, de travailler dessus et faire du business en ligne.

Mais cela ne veut pas dire que parfois il n’y a pas de difficultés. Les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait.

Dans cet article je vais parler de quelques aspects du blogging dont peu de personne parle. Mon souhait c’est que quand ces choses arriveront vous soyez déjà préparés.

Ce blog est là pour vous aider.

a-propos-blogging

Qu’est-ce qu’il ne vous disent pas à propos du blogging?

Ok plongeons dans le vif du sujet.

1. Développer son blog n’est pas facile

Pour développer son blog il faut vraiment travailler dessus. Certaines fois cela peut se passer relativement bien, sans trop de difficultés. Mais dès fois cela peut prendre des mois et des mois pour développer et faire grandir son blog.

Et ce n’est pas juste à propos du trafic. Dès fois le trafic augmente bien, mais développer une liste d’emails peut s’avérer plus difficile. Il faut faire beaucoup de tests, et on peut compter quelques échecs.

La dernière chose sur le développement de son blog c’est que cela peut être psychologiquement difficile. Vous devez  être préparé à passer plein d’heures dessus. ( Mais bon quand on aime on ne compte pas, dit-on).

2. Faire une migration sur un autre serveur peut être pénible

Si vous avez démarré votre blog sur une plateforme de blog gratuit , à un moment vous pourrez sentir le besoin de migrer vers une plateforme auto-hébergée. La raison c’est que cela peut vous permettre d’avoir plus contrôle et vous possédez vraiment votre blog.

Et maintenant, cela peut être un processus compliqué et pénible si vous avez ce blog gratuit pendant longtemps car vous aurez beaucoup de liens de pages à pointer vers une nouvelle adresse.

Je vous recommande vivement de migrer vers ces sociétés pour avoir votre propre nom de domaine + hébergement (avec OVH ou 1&1), et d’utiliser la plateforme wordpress.org pour bloguer.

3. Cela demande du travail régulier (et les ventes peuvent distraire)

Nous avons entendu tous parler des moyens de revenus passifs grâce à internet. Mais ce que je pense c’est que les gens comprennent pas souvent, c’est que générer des revenus passifs demande du travail. Cela demande du travail pour tout mettre en oeuvre, et cela demande du taff pour développer le tout.

Pour donner un exemple, il se pourrait que je me réveille et qu’en regardant mes mails je vois quelques notifications concernant les ventes d’affiliations. C’est tentant de voir cela et de penser :  » Cool j’ai gagné tant d’euros aujourd’hui, je vais aller jouer au foot ou au tennis ». Mais en fait dès que vous commencez à faire cela, vos revenus passifs commencent à baisser.

Ayez cela à l’esprit :  » Ne juge pas chaque jour à la récole que tu fais, mais aux graines que tu sèmes ». Robert Louis Stevenson.

C’est une citation que je vais essayer d’appliquer cette année. Développer mon blog et aider les personnes.

4. Les distractions peuvent prendre l’apparence de la connaissance

L’an dernier j’avais lu un article : « pourquoi on ne devrait pas lire de blogs ». Cela avait mis la confusion chez les lecteurs car ils lisaient l’article..sur un blog et se demandaient s’ils devaient vraiment arrêter.

L’auteur disait que lire des blogs étaient devenus une grande source de distraction. C’était comme si cette distraction passait pour de la connaissance. Il se disait toujours, il faut que je connaisse cette chose.

A moins que cela ne soit votre travail, vous n’êtes pas obligés de tout savoir sur les technologies des smartphones sur lesmobiles. com , ou les derniers changements sur les réseaux sociaux comme Facebook.

Prenez un petit temps pour lire ces choses, mais ne passez pas votre vie là-dessus.

5. Se distinguer et se faire entendre est important

Comme on le sait déjà, chaque jour il y a près de 100 456 409 blog qui sont  créés. Et si vous voulez vous distinguer vous devez avoir une marque solide.

Et une partie de votre marque c’est de vous faire entendre. Notre moyen de communication c’est principalement de l’écrit et donc si vous voulez que les personnes interagissent avec vous alors vous devez être digne d’intérêt pour qu’ils vous écoutent.

J’essaie de trouver ma « voix ». Je travaille dessus chaque fois que j’écris. Je veux m’éloigner du scénario type « cours » et plus faire comme si je discutais de blogging avec des potes.

6. C’est la même chose que gérer un business

Si vous faites du blogging un  travail à domicile vous devez le gérer comme n’importe quelle entreprise. C’est-à-dire faire du marketing, des ventes, de la comptabilité, de la sécurité et toutes les autres choses un peu chiantes à faire…

Bien sur vous pouvez vous faire aider si vous nêtes pas fort sur certains points. Après tout, vous devriez juste vous concentrer sur la rédaction et le développement de votre business.

Mais c’est très important de réaliser qu’en fait, vous devez voir traiter le blogging pro comme si c’était une entreprise.

Prenez cela au sérieux si c’est cela qui vous permet de nourrir votre famille.

7. Vous êtes responsables de centaines de personnes

Quand votre audience commence à se développer et que vous avez plus de 500 ou mille visiteurs par jour , vous commencez à sentir  le stress qui monte petit à petit.

Vous pouvez avoir ce sentiment de nervosité avant de publier un article. Dès fois cela peut être un signe d’anxiété mais le plus souvent c’est parce que vous avez travaillé pendant deux jours sur un article important et vous ne voulez pas que des centaines ou milliers de personnes soient déçues.

La vraie responsabilité, cependant, c’est envers vous même. Si vous sortez pour boire au lieu de publier un nouvel article alors vous ne pouvez que vous blâmer. Si vous dormez au lieu de travailler, pareil. Quand vous travaillez pour vous même vous devez trouver votre motivation.

8. Le stress et la dépression vous guette (celui là craint)

Certaines personnes doivent penser que travailler chez soi c’est synonyme de café, déjeuner puis tennis, puis l’après-midi ciné. Bien sur vous pouvez le faire mais comme je l’ai mentionné vous ne tiendrez pas longtemps.

En fait travailler pour soi c’est plutôt comme passer des nuits à essayer de résoudre des problèmes, des heures à se creuser les méninges pour trouver idées de campagnes créatives, en n’ayant même pas manger parce que vous étiez trop occupé.

Et ce qui peut se passer, si vous ne faites pas attention, c’est que vous pouvez commencer à devenir stressé et anxieux sans même le savoir. En voici quelques signes :

Insomnies : si vous ne pouvez pas fermer les yeuxet vous endormir parce que vous êtes en train de penser à des idées de travaux alors vous avez de bonne chance d’être stressé.

Perte de poids / Gain de poids : si vous mangez trop ou pas assez et que cela n’est pas dû au travail alors vous glissez vers un chemin menant à un gros stress qui peut être très dur de remonter.

Problèmes relationnels : votre petit(e)-ami, votre mari ou femme vous connaît bien. S’ils commencent à grogner un peu parce que vous êtes fourrer dans votre travail ou s’ils vous disent que vous avez changé alors pretez-y attention.

Cela pourrait sembler insignifiant mais une fois que ce sale type de tensions vous attrapent cela peut être difficile pour le résoudre. Pensez à l’iceberg qui a coulé le Titanic. Le stress est comme cela. Vous remarquez seulement une petite quantité à la surface mais il y a beaucoup plus de choses en dessous qui peuvent causer ces problèmes.

9. Les gens sont super

Il y a quelque chose qui est vraiment important à savoir c’est que 99% des gens que vous allez rencontré à travers votre sont de vraies personnes. Cela peut être une super source d’énergie et d’inspiration.

Avec votre blog vous pouvez discuter avec vos lecteurs, et même les voir en vrai en leur proposant des rdv si vous n’habitez pas loin.

Si vous travaillez dur pour aider vos lecteurs ceux ci vous apporteront du soutien.

Essayez de répondre un maximum aux commentaires.

Les astuces pour gérer tout cela

La meilleure choses à faire, maintenant que vous êtes conscients de cela, c’est de commencer à mettre quelques stratégies en place pour atténuer n’importe quel petit truc.

Voici quelques petites astuces qui pourront vous aider:

– Développez votre liste d’emails au delà de 500 abonnés: votre liste d’emails est votre protection contre les mises à jour de Google. Focalisez vous dessus.

– Créez un blog sous WordPress: je recommande à tous les blogueurs qui veulent débuter sérieusement d’héberger leur blog wordpress et choisir un bon nom de domaine.

– Etablissez des tâches quotidiennes : ce sont des tâches auxquelles vous devriez vous y coller. Ne travaillez quand même pas toute la nuit. Ne checkez pas vos emails à minuit. Ce n’est pas très bon pour votre cerveau

– Faites des exercices  : les études montrent qu’il faut faire du sport pour rester en bonne santé. Marchez un peu, faites un peu de footing etc…

– Trouvez un logiciel ou une application pour vous organiser : j’utilise Evernote pour m’organiser. Je peux stocker ce dont j’ai besoin. Et j’utilise aussi comme un pense bête.

Ok, qu’y-a t-il à ajouter?

pub-haut

Comme d’habitude c’est juste le début d’une petite liste de choses pour démarrer la conversation.Si vous avez des choses à rajouter vous pouvez commenter ci-dessous. N’hésitez pas à partager.

  • Bio
  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • Latest Posts