Avalez le crapaud

Avalez le crapaud

A 71 an, Brian Tracy a créé une grande marque personnelle qui compte plus de 2,5 millions d’abonnés à travers toutes les plateformes réunies, qu’il doit en grande partie aux dizaines de livres de développement personnel qu’il a écrits.


21 Great Ways to Stop Procrastinating and Get More Done in Less Time (Mangez cette grenouille ! 21 façons d’arrêter de procrastiner et d’être plus efficace) est son livre le plus connu, il met en avant 21 étapes simples qui forment ensemble un système de productivité complet. Les voici :

  1. Mettez la table
  2. Planifiez chaque jour
  3.  Appliquez la règle des 80/20 (loi de Pareto)
  4. Envisagez les conséquences
  5. Appliquez la procrastination créative
  6. Utilisez la méthode ABCDE
  7.  Concentrez-vous sur les domaines de résultats clés
  8. Appliquez la loi des 3 états
  9. Se préparer soigneusement avant de commencer
  10. Faire les choses étape par étape
  11. Améliorez vos compétences clés
  12. Tirez parti de vos talents particuliers
  13. Identifiez vos principales contraintes
  14. Faites pression sur vous
  15. Maximisez vos pouvoirs personnels
  16. Motivez-vous à l’action
  17. Arrêtez la perte de temps technologique
  18. Tranchez et couper en dés la tâche
  19. Coupez de grandes tranches de temps
  20. Développez un sentiment d’urgence
  21. Une seule poignée pour chaque tâche

Dans ce résumé, nous nous concentrerons sur les étapes 5, 12 et 13 et 19 et nous approfondirons les trois points suivants :

  1.   Mettre à profit votre temps non productif
  2.   Apprenez à vous connaître
  3.   Donnez rendez-vous avec vous-même

Vous êtes partant ? Alors allons-y !

Règle n°1 : Mettez à profit votre temps non productif

Le résumé disait qu’en moyenne les automobilistes passaient 500 à 1000 heures sur la route, chaque année. Mon dieu !

Même si ce n’est pas vous qui conduisez, il y a des chances que vous passiez pas mal de temps dans les transports. La moyenne mondiale de temps dans les transports est de 40 minutes (pour l’aller) ce qui signifie que nous passons l’équivalent d’une année entière dans notre vie à aller et venir entre le travail et la maison.

C’est pourquoi Brian Tracy suggère de mettre ce temps à profit pour, par exemple, écouter des livres audios ou des podcasts ou se passer des cassettes de langues.

Généralisez ce principe, et vous prendrez bientôt des notes tout en faisant la queue, lirez en attendant quelqu’un avec qui vous avez rendez-vous, et apprendrez l’espagnol tout en faisant à manger.

Tout comme les trajets quotidiens, ces petits apprentissages s’additionnent pour former un grand cercle de connaissances.

Pourtant, j’aimerais aller un peu plus loin que Brian Tracy en disant : débarrassez-vous de tous ces moments non productifs à la fois, partout où cela sera possible.

Il a été prouvé que les transports contribuaient à vous rendre moins heureux, alors si vous le pouvez, rapprochez-vous de votre lieu de travail, travaillez de chez vous, ou alors, essayez de travailler de chez vous un jour par semaine au moins.

Règle n°2 : Apprenez à vous connaître

Connais-toi toi-même. Ce dicton grec a été attribué à beaucoup de gens, mais on ne tient pas pour sûr son auteur.

Si vous savez que vous ne pouvez pas marcher sans avoir eu vos 7h de sommeil, alors faites en sorte de les avoir. Vous ne savez pas de combien d’heures de sommeil vous avez besoin ? Alors calculez-les

Il en va de même pour les moments de la journée ou vous êtes le plus productif. Peut-être êtes-vous très concentré le matin (votre rythme circadien suit), d’autres sont des oiseaux de nuit.

Appliquez ce principe à toutes les sphères de votre vie, surtout à celles qui vous demandent un effort physique, comme dormir, faire du sport, faire un régime… et vous connaîtrez les paramètres auxquels faire attention pour être le plus productif possible.

Se sentir en bonne santé et en forme est déterminant pour la confiance en soi et rend plus optimiste. Dans le résumé il transparaît que 95 % de nos émotions résultent de la façon dont nous nous parlons, vous avez donc tout intérêt à être tolérant avec vous-même.

Dans le livre, on fait même mention de la compétence de connaître ses propres aptitudes, celles qui nous donnent de la valeur aux yeux des autres. Ainsi, cette idée vous aidera, à travers la productivité, à mener une vie réussie.

Règle n°3 : Donnez rendez à vous-même

Dans la rubrique qui traite de la gestion du temps, Brian Tracy recommande de répartir votre temps en tranches horaires et de les noter sur un calendrier.

Je peux personnellement en témoigner, puisque je vous ai parlé de planifier la réalisation de vos rêves auparavant. Pour ma part, je prévois chaque jour, un temps pour écrire et un temps pour travailler.

C’est là que la partie importante entre en jeu : utilisez ce temps pour travailler sur vos objectifs personnels.

Ecoutez à présent cette histoire de Charlie Munger, un partenaire de longue date et un ami de Warren Buffet, l’homme le plus riche du monde.

À l’époque, Charlie Munger gagnait 20 dollars de l’heure en tant que jeune avocat et se demandait qui était son client le plus important. Il a décidé que c’était lui-même, alors il a décidé de « dépenser » 20 dollars chaque jour et de se vendre une heure.

Oui, il perdait 20 dollars, mais il avait alors 60 minutes chaque jour pour travailler sur des affaires immobilières, des projets de construction, c’est-à-dire ce qui a fini par faire de lui un milliardaire.

Alors choisissez un projet passionnant, (le mien en ce moment même, c’est ce site web), vendez-vous une heure, et travaillez un peu tous les jours.

« Pas à pas, vous avancez, mais pas nécessairement d’un coup. Pourtant vous vous disciplinez en vous préparant à des avancées rapides… et vous vous appliquez à avancer doucement, jour après jour. Au bout du compte, s’ils vivent assez longtemps, la plupart des gens ont ce qu’ils méritent. »

Qui a dit cela ?


Charlie Munger.