Devenez un grand orateur TED

Devenez un grand orateur TED

Carmine Gallo est un coach en communication qui en 2009 a quitté le monde de l’information télévisée, où il était journaliste et présentateur, pour se spécialiser dans l’art oratoire, le conseil et l’écriture de livres.

pub-haut

Ses livres les plus connu porte sur Steve Jobs, PDG d’Apple tardif, et analyse sa façon de communiquer et de présenter les choses. Devenez un grand orateur TED, est son nouveau livre, dans lequel il montre ce qui fait des TED talks les plus connus, des exposés hors normes.

J’ai retenu 3 règles du résumé de ce livre :

  1. Les présentations convaincantes ont un logos, un ethos et un pathos
  2. Vous pouvez rendre votre présentation marquante en partageant avec le public des moments forts et des nouvelles statistiques
  3. La présentation idéale dure 18 minutes et aborde 3 sujets différents

Analysons tout ça !

Règle n°1 : Les présentations convaincantes ont un logos, un ethos et un pathos

Après avoir étudié beaucoup de choses hier à propos des influences qui s’exerce entre les gens et la persuasion, nous passons aujourd’hui à l’étape supérieure. Carmine Gallo affirme que la persuasion à travers la communication ne date pas d’aujourd’hui et remonte à Aristote.

Selon lui, il existait trois types de persuasion dans la Grèce antique : l’ethos, le logos et le pathos.

L’ethos, concerne la personne de l’orateur, sa crédibilité sur un sujet donné.

Par exemple un professeur de psychologie à l’université aura meilleur temps de parler de volonté qu’un lycéen : vous estimerez plus les paroles du professeur parce qu’il représente une certaine autorité.

Mais vous pouvez également montrer que vous maîtrisez le sujet de votre TED talk en montrant des statistiques, où être présenté par une autre autorité dans le domaine et en bénéficier.

Le logos désigne votre aptitude à rendre vos arguments convaincants en les appuyant par des données. Les statistiques, les faits, les découvertes de la recherche, des sources fiables… toutes ces références vous permettront de défendre votre point de vue et améliorer

Le pathos, dernier type de persuasion mais pas des moindres. Cela désigne votre aptitude à établir un lien émotionnel entre vous et votre auditoire

La sympathie et l’empathie sont deux mots dérivés du mot pathos, et sont deux bons atouts pour commencer. Mais les émotions les plus fortes sont toujours causes par les histoires, c’est la raison pour laquelle les histoires doivent avoir une place majeure dans vos présentations.

Que vous partagiez des anecdotes personnelles, celles de vos amis ou que vous racontiez comment telle grande marque à fait un beau geste pour ses clients, permet de d’intégrer ces métaphores.

Carmine Gallo affirme que la meilleure prise de parole s’articule comme suit : 65 % de pathos, 25 % de logos et 10 % d’ethos.

Règle n°2 : Partager des moments forts avec le public et nouvelles statistiques rendront vos présentations plus marquantes

De nos jours, les gens ont une mauvaise mémoire, donc c’est à vous de faire en sorte que votre présentation soit inoubliable et de les aider à s’en souvenir. Partager des moments forts dans vos anecdotes peut vous aider à atteindre cet objectif.

Par exemple, Scott Dinsmore a raconté une histoire à son auditoire qu’il lui est arrivé dans une zone de baignade en eau libre, où il a pensé voir un enfant se noyer, avant de se rendre compte que l’enfant était handicapé et avait quand même remporté le défi

De la même façon, l’histoire de Bill Gates qui s’est attiré les foudres d’un tas de moustiques potentiellement mortels est restée dans les esprits pendant un bon moment.

Un autre facteur peut aider à retenir des choses, c’est lorsque l’information est nouvelle. Mais ce n’est pas la peine que l’information soit réellement nouvelle, il suffit de présenter l’information d’une nouvelle façon.

Il est souvent compliqué de se représenter la croissance lorsqu’on parle de croissance exponentielle, par exemple. Une façon de s’expliquer clairement est d’essayer de plier un bout de papier pour atteindre la lune.

Joe Smith a utilisé ce concept pour apprendre aux gens comment utiliser moins de papier essuie-tout, en leur montrant que nous pourrions économiser un demi-milliard de livres de papier chaque année, si chacun utilisait juste un sopalin de moins par jour.

Alors pensez des histoires amusantes et aux statistiques pour donner un peu de piment à votre présentation et votre auditoire s’en souviendra pour longtemps.

Règle n°3 : Votre présentation doit durer 18 minutes et aborder 3 sujets différents

Nous ne retenons pas les informations séparément mais par groupe, ce qui explique que 24122014 est plus difficile à retenir que 24/12/2014.

Les recherches ont été actualisées passant d’une estimation de 7 choses retenues à la fois à à plutôt 3 groupes d’informations d’un coup.

C’est pourquoi votre présentation doit articuler son message principal autour de trois sujets ou points distincts, qui vous aideront à faire passer le message général.

Structurez votre présentation en dégageant les grandes lignes puis affinez en choisissant les anecdotes et les informations que vous pouvez utiliser pour convaincre votre auditoire.

pub-haut

Une présentation idéale devant durer entre 15 et 20 minutes, TED Talks à visé juste, les créateurs de l’émission ayant établi une limite de temps à 18 minutes maximum afin que les orateurs condensent vraiment leur message et garde leur auditoire en haleine.