Pourquoi vous lancer dans une activité secondaire ?

Il semblerait que nous changions plus souvent de métiers que les générations précédentes.

pub-haut

En effet, selon un récent rapport réalisé par Deloitte concernant la génération Y, 66% pensent quitter leur emploi d’ici 10 ans. Ce n’est pas parce que nous sommes incapables d’engagement ou distraits, mais plutôt parce que, selon moi, nous voulons un métier qui soit plus qu’un simple salaire fixe. Peter Gasca l’a bien énoncé :

Ils enchaînent les emplois, non pas parce qu’ils n’ont pas de but ou sont infidèles, il s’agit d’ailleurs d’un mythe qu’il faut dissiper, mais car la plupart du temps, ils sont intolérants aux systèmes qui répriment leur capacité d’innovation, d’autonomie et, plus récemment, leur capacité à rester heureux.

 

Atteindre l’épanouissement créatif grâce aux activités secondaires (aussi appellé side project)

Actuellement, je travaille sur plusieurs activités secondaires en parallèle de mon emploi principal. Aux Etats-Unis, une activité secondaire s’appelle side projet ou side hustle. Tous sont nés du désir de réaliser des tâches différentes de ce que je fais dans ma vie professionnelle quotidienne. Plutôt que de quitter mon emploi et de poursuivre mes passions à plein temps, je suis heureux que cela reste comme tel.

Durant les années où j’ai expérimenté de nouveaux projets, je me suis rendue compte que j’avais besoin de travailler sur différentes choses pour me sentir épanouie créativement parlant :

  • Je dois donc concevoir tous les jours (les sites internet sont ma passion première).
  • Je ressens le besoin de faire les choses manuellement.
  • J’ai besoin du lien particulier qui accompagne l’enseignement et le partage de connaissances.

Si c’était un diagramme de Venn, mon bonheur personnel se trouverait au carrefour où les trois ensembles se rencontrent, car lorsqu’il en manque un, je me sens insatisfaite et troublée.

 

Il est difficile de rencontrer une telle combinaison dans un emploi traditionnel seul. Alors plutôt que d’attendre que mon emploi principal ne comble tous ces besoins, je développe des projets secondaires !

 

Parfois une activité secondaire doit rester ainsi

Je sais que je n’apprécierais plus de créer des produits si c’était était ma principale source de revenus. Il y a beaucoup de logistique ainsi que des problèmes administratifs pour accompagner tout cela, c’est donc parfait pour moi que cela reste une activité secondaire.

Il n’est pas simple de jongler entre un emploi principal et des activités secondaires. Il faut viser un équilibre d’épanouissement créatif, tout comme l’équilibre travail/vie personnelle, et l’activité secondaire favorise cela.

En alliant cette activité secondaire avec mon emploi principal, je me sens épanoui et heureux. Je travaille avec une super équipe, j’ai la sécurité de l’emploi, et je peux faire ce que je fais de mieux tout en continuant de prendre goût à l’esprit d’entreprise et à explorer d’autres activités créatives.

Globalement, mon activité secondaire m’aide à me sentir plus heureuse au travail. Je vois mon emploi principal comme un simple élément nécessaire à mon épanouissement créatif. J’ai ma dose de conception et de résolution de problèmes, et je ne me sens pas étouffée ou troublée parce que mon activité secondaire nourrit mon besoin créatif.

Dans ma génération, la définition de « carrière » n’est plus la même. Plutôt que de gravir les échelons d’une entreprise ou de travailler pour la même société pendant 30 ans, nous considérons qu’une carrière est réussie lorsqu’elle consiste à faire un travail significatif et épanouissant. Nous voulons savoir que nous ne nous contentons pas de gagner notre vie, mais que ce que nous faisons a une influence sur le monde qui nous entoure. Nous voulons travailler afin d’être plus réfléchi, plus attentif, et de devenir de meilleurs amis, travailleurs et êtres humains.

Je trouve que mon travail a du sens, tant dans mon emploi principal que dans mon activité secondaire. Le fait qu’une activité soit secondaire ne la rend pas moins importante. En réalité, elle m’aide à construire mon parcours professionnel ainsi qu’une vie que j’aime vivre.

Découvrir ce dont vous avez besoin pour s’épanouir dans sa vie.

Je veux vraiment que vous réfléchissiez à ce qui vous épanouit. Sur quoi devez-vous travailler pour vous sentir heureux ?

Je suis sûr que vous avez une idée bien précise en tête. Ce sont les idées auxquelles vous n’arrêtez pas de penser, sur lesquelles vous passez votre temps à procrastiner, alors que vous devriez agir, ou encore les choses que vous rêveriez de faire au travail. Mais plutôt que de laisser ces pensées vous distraire ou ne représenter qu’un lointain rêve, incluez-les dans votre vie.

Vous êtes peut-être enseignant et rêvez de faire travailler votre muscle créatif à travers la photographie. Alors plutôt que de quitter votre emploi pour faire de la photographie à plein temps, démarrez une activité secondaire. Vous ressentirez moins de pression si vos revenus n’en dépendent pas, et vous adonner à cette activité régulièrement la semaine devrait suffire à combler ce besoin et à vous sentir épanoui.

 

Ok se lancer en autoentrepreneur ne coûte rien. Mais comment fixer un budget pour la première année de votre activité secondaire ?

 

« Je me lance dans une activité secondaire car un complément de revenu me serait bien utile. »

Cela vous dit quelque chose ?

Oui, l’expression créative, la voie du travail en indépendant, et l’élaboration d’une plateforme d’enseignement sont parmi les raisons principales pour lesquelles quelqu’un ajouterait une activité supplémentaire à son emploi du temps déjà chargé, mais n’oublions pas ce besoin fondamental qu’est le revenu.

Mauvaise nouvelle, vous devez dépenser de l’argent pour en gagner ?

Je pense que lorsque l’on démarre une activité secondaire, on peut être tenté de faire des économies de bout de chandelle. On finit ensuite par tout faire manuellement, en épuisant son temps et son énergie, plutôt que de laisser parler la créativité qui fera de notre toute jeune entreprise, une réussite (quel que soit votre définition de réussite). Si vous n’avez prévu de consacrer que 4 heures par semaine à votre projet, et que vous passez la plupart de votre temps à vous batailler avec les mauvais logiciels, vous n’allez pas aller bien loin.

C’est la vérité. Afin de monter votre activité et de la faire tourner, vous allez devoir dépenser de l’argent. Les sites internet ne se construisent pas d’eux-mêmes, vous savez. La bonne nouvelle, néanmoins, est que cela ne requiert pas beaucoup de dépenses. Quelques outils et services seront nécessaires.

J’ai pris la liberté de lister les applications par ordre de nécessité. Certains requièrent un abonnement mensuel ou annuel, alors que d’autres peuvent être totalement gratuits. De plus, suivant votre utilisation, vous verrez que certaines tâches peuvent être réalisées avec la même application.

 

Applications pour acheter son nom de domaine

Il est très important d’avoir un nom de domaine qui soit reconnaissable. Si vous voulez que votre site puisse être recherché sur internet, et que vos lecteurs en parlent à leurs amis, votre nom de domaine doit être facile à comprendre, à épeler, et à mémoriser. Donc lorsque vous réfléchissez à votre url, restez simple, pertinent et en adéquation avec votre entreprise.

Voici deux sites principaux où acheter votre nom de domaine :

  • OVH.com
  • Gandi.net

 

Applications pour créer son site Internet

Une fois que vous avez un nom de domaine pour votre entreprise, il est temps de créer votre site. À ce stade, vous ne pourrez peut-être pas engager quelqu’un pour concevoir et créer votre site pour vous, il est donc temps de chercher des moyens pour le faire soi-même.

Bien que de nombreuses plateformes s’adressent à tout type de bloggeurs, certaines sont conçues pour des niches spécifiques. Lorsque vous la choisissez, pensez aux produits que vous allez vendre, à vos besoins et capacités en tant qu’entrepreneur, mais également à la manière dont vos clients pourront interagir avec vous.

Voici quelques applications pour créer son site internet :

  • wordpress.org
  • wix.com
  • carrd.co
  • weebly.com

 

Applications pour héberger son site Internet

Votre choix concernant l’hébergeur de sites est important, et beaucoup de nouveaux entrepreneurs ne prennent pas suffisamment cela au sérieux. Mais n’oubliez pas qu’ils contrôlent votre site internet. Vous savez, cette chose qui va vous faire gagner de l’argent. Vous devez trouver une société qui a prouvé sa valeur et son bon fonctionnement.

Si votre site ne fonctionne plus, cela n’impactera pas seulement votre classement en matière de référencement, mais également vos bénéfices. Ou s’il est piraté et non sauvegardé, vous risquez de tout perdre. Alors assurez-vous de faire vos devoirs et de trouver un hébergeur ayant un bon service client, de solides antécédents, et une capacité d’adaptation.

Voici deux des meilleurs hébergeurs à aller consulter :

  • ovh.com
  • gandi.net

 

Application pour envoyer vos emails pro

Les emails restent la manière la plus efficace et directe pour communiquer avec vos lecteurs. Pour tirer le meilleur parti du marketing par email, vous avez besoin d’un outil qui réponde au mieux à vos besoins.

Lorsque que vous choisissez votre outil, pensez aux fonctionnalités dont vous avez besoin, aux informations connues concernant leur service clients, et à la manière dont vous souhaitez gérer vos abonnés, créer des campagnes, créer des landing pages et suivre les analyses.

  • convertkit.com
  • mailchimp.com

 

Application pour vendre

Si vous vendez des produits physiques ou digitaux en ligne, votre commerce en ligne va être très important pour vous. De nombreuses applications concernent des produits spécifiques, alors assurez-vous de faire vos recherches pour en trouver une qui fonctionne parfaitement pour votre entreprise.

En vous renseignant, pensez à l’optimisation pour le mobile à l’expérience utilisateur et au service clients.

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à ces plateformes :

  • shopify.com
  • gumroad.com
  • opencart.com
  • etsy.com

 

Agendas

L’agenda est un des outils de base, auquel vous avez déjà facilement accès. Il vous permet de garder une trace de tous vos rendez-vous, projets, évènements personnels.

En plus d’avoir un suivi de tout ce que vous avez à faire, un agenda peut également vous aider à gérer vos responsabilités. Si vous regardez votre agenda et y voyez une plage horaire dédiée à l’écriture d’une publication pour votre blog, vous serez plus enclin à vous y tenir, que si vous vous étiez simplement dit en début de semaine que vous deviez écrire.

Mais la meilleure partie ? Cet outil peut être totalement gratuit. Il est évident que certains sont plus sophistiqués pour répondre à tous vos besoins professionnels, mais honnêtement ce n’est pas nécessaire. En tant que personne avec une activité secondaire ou nouvel entrepreneur avec un petit budget, vous devez réfléchir à vos dépenses, et un agenda ne doit pas en faire partie.

Je vous recommande l’outil ci-dessous pour établir un emploi du temps et vous y tenir.

  • Google Agenda

 

Et je vous recommande d’essayer Calendly, si votre activité requiert que vos clients prennent des rendez-vous.

 

Calendrier éditorial

Si vous gérez un blog, rester organisé est la clé du succès. Que vous publiez une fois par semaine ou tous les jours, il est trop simple de repousser vos responsabilités d’écriture au second plan et de prendre du retard. C’est pourquoi vous avez besoin d’un calendrier éditorial.

Pouvez-vous imaginer à quel point vos écrits seraient réfléchis, concis, et recherchés si vous aviez un mois pour les écrire ? Si vous pouvez planifier vos écrits un à trois mois en avance, vous serez moins stressé, plus cohérent, et à des kilomètres devant les autres bloggeurs. Selon un sondage State of the Blogging Industry (État de l’Industrie du Blog), 52% des personnes interrogées écrivent leurs publications la veille ou le jour même.

Respectez toujours les délais fixés grâce à cet outil :

  • coschedule.com

 

Application de création graphique

Soyons réalistes, nous ne sommes pas tous des graphiques. Mais le moment venu, nous n’avons pas non plus de trésors cachés venant alimenter notre budget et nous permettant d’engager un graphiste pour s’occuper de tous nos petits projets.

En tant que créateur, il est judicieux de trouver un outil de création graphique avec lequel vous soyez à l’aise pour créer des éléments simples comme des bannières, des images pour les médias sociaux, des mises à jour de contenu, et d’autres visuels.

Cet application pourrait vous être utile :

  • canva.com

 

Application pour gérer un projet

Lorsque vous avez une activité secondaire, il est sûr que vous allez devoir jongler avec plusieurs projets en même temps. Pour éviter tout désagrément, il est intéressant de rechercher une application pour gérer un projet, qui vous permet de planifier, réaliser, et contrôler tous les aspects de vos projets.

En fonction de l’outil choisit et de la manière dont vous l’utilisez, un logiciel de gestion de projet peut être une solution simple pour suivre une liste de tâches ou pour vous permettre d’aller plus loin en créant des emplois du temps complexes, en élaborant le budget pour vos projets, et même en conservant des documents et images.

Voici une liste de quelques applications de gestion de projet à aller consulter :

  • basecamp.com
  • kanbanflow.com
  • freedcamp.com

 

Application pour gérer plusieurs médias sociaux

Bien que ce ne soit pas la chose la plus importante aux premiers abords, les médias sociaux sont toujours un bon moyen pour permettre à vos clients d’interagir avec vous et votre marque. Cependant, de nombreuses sociétés font l’erreur de vouloir être partout en même temps.

Lorsque vous avez une activité secondaire, vouloir être partout n’a aucun sens puisque vous pourriez passer ce temps à vous concentrer sur les aspects créatifs ou financiers de votre projet. Je vous recommande de choisir deux ou trois canaux de médias sociaux et de vous y concentrer. Trouvez le lieu de prédilection de votre tribu et allez-y. Et si vous voulez vraiment être attentif, n’en choisissez qu’un ! Il vaut mieux être bon sur une plateforme que mauvais sur trois.

Si vous décidez d’utiliser plus d’une plateforme sociale, même ces quelques canaux peuvent être difficiles à suivre. Il est essentiel de trouver une application de médias sociaux qui combine toute votre communication dans une seule application.

pub-haut

En voici quelques-unes pour vous aider :

  • buffer.com
  • hootsuite.com
  • coschedule.com