La méthode « Rework » de Basecamp

La méthode « Rework » de Basecamp

J’ai choisi ReWork dans la liste des 15 meilleurs livres d’affaires d’Entrepreneur On Fire, comme l’ont recommandé plus de 350 de leurs invités. Ils ont compilé les livres qui ont été recommandés plus de quatre fois et se sont retrouvés avec 15 choix solides, dont celui-ci.

pub-haut

L’auteur, Jason Fried, est le co-fondateur de Basecamp, qui a été la première application Ruby on Rails (un langage de programmation), créée à l’origine par le coauteur David Heinemeier Hansson. Aujourd’hui, certains des sites et applications les plus populaires au monde fonctionnent sur Rails, comme Twitter, GitHub ou même Shopify.

Basecamp est également le nom de leur logiciel de gestion de projet et de collaboration, qui donne aux équipes tout ce dont elles ont besoin pour ce qu’elles ont à faire : des chats aux forums de discussion, en passant par les tâches, les calendriers, les rappels et les dossiers. Le logiciel a déjà plus de 10 ans, mais grâce à la rationalisation de son entreprise au fil des années, Jason a réussi à le faire évoluer vers un produit logiciel d’un million de dollars.

En 2010, lui et son co-auteur ont décidé de publier certains des principes sur lesquels ils s’appuyaient pour faire fonctionner Basecamp (jusqu’en 2014, la société s’appelait 37signals) et ReWork est né.

Voici 3 grandes règles sur la création d’une entreprise tirées du livre :

1. Prononcez-vous sur quelque chose en quoi vous croyez, puis battez-vous avec un titulaire.

2.Ne vous laissez pas dépasser par le marketing des grandes entreprises, restez honnête, discret et vif.

3.Ne laissez pas les longues heures de travail et les réunions prendre le dessus, elles nuisent en fait à la productivité.

Vous êtes prêt à revoir votre approche des affaires ? Allons-y !

Règle n°1 : Prononcez-vous sur quelque chose en quoi vous croyez, puis battez-vous avec un titulaire.

Si vous êtes sur le point de monter un business, s’il vous plait, s’il vous plaît… faites-le bien. Ne faites pas partie de ces gens qui tirent des plans sur la comète pendant le déjeuner, du genre : « Oh oui, on va créer cette appli fitness et dans 2 ou 3 ans on la vendra à Crossfit, pour une sortie qui devrait se faire en beauté ! ».

Croyez-moi, si vendre votre affaire est votre unique objectif, ne commencez même pas, vous n’y arriverez jamais.

Au lieu de ça, pourquoi ne pas monter quelque chose que vous voulez vraiment voir dans le monde ? Quelque chose qui vous rendrait incroyablement fier, quelque chose sur laquelle vous vous prononceriez en faveur : quelque chose qui en vaille la peine.

Par exemple, vous imaginez-vous entrez chez McDonalds et entendre le slogan : « Nous somme pour des aliments frais » ? Peu probable. Nous savons tous que les burgers peuvent parfois rester des heures dans leur boîtes et occasionnellement semblent avoir implosé.

Si vous êtes vraiment pour des aliments frais, comme chez Vinnie’s Sub Shop à Chicago, vous ferez probablement la même chose qu’eux, vous fermerez boutique l’après-midi, parce que le pain ne pourra jamais être aussi frais qu’il l’était le matin.

Alors ce sera quelque chose dont vous serez fier.

De plus, se prononcer en faveur quelque chose est un moyen facile de commencer l’affrontement avec vos concurrents, ce qui en retour, vous permettra de vous faire connaître. Si vous détestez l’application 7 Minutes Workout et qu’un bon exercice physique doit durer au moins 30 minutes, alors c’est quelque chose que vous pouvez lancer et sur quoi les gens seront peut-être d’accord.

Règle n°2 : Au diable le marketing des grandes entreprises, restez honnête, discret et vif

Fondée en 1998, Milestone Systems est un leader mondial dans le domaine des logiciels de gestion vidéo IP à plate-forme ouverte. Prenant en charge le plus grand choix de matériel réseau et l’intégration avec d’autres systèmes, XProtect fournit aux organisations les meilleures solutions de vidéo sur IP – gestion des risques, protection des personnes et des biens, optimisation des processus et réduction des coûts.

Beurk ! Vous ne vous endormez pas en lisant ceci ? Il m’a fallu 2 secondes pour trouver via Google, donc c’est un problème courant. Peu importe la taille des entreprises, elles veulent toujours ressembler à de grandes entreprises.

Pour l’amour de Dieu, pourquoi ?

Personne ne comprend ce jargon compliqué, au contraire, il vous fait paraître prétentieux. Au lieu de cela, écrivez comme si vous parliez à un ami et soyez juste honnête.

Prenez ce courriel que j’ai envoyé hier, par exemple :

« Hé salut,

c’est Nik qui présente ses excuses.

Mon dernier billet d’invité sur Productivityist a été mis en ligne alors que j’étais en vacances… mais pas les bonus.

Vous recevez cet e-mail parce que vous vous êtes inscrit après le 11 mai, date de publication du post, ou parce que vous vous êtes déjà inscrit pour recevoir le bonus de mon post de l’année dernière – c’est aussi précis que possible.

Tous les bonus pour le nouveau poste sont maintenant en place.

Pour vous faciliter la tâche, j’ai pensé vous faire un petit récapitulatif des deux postes et de tous les bonus. »

J’ai merdé, alors devinez quoi… je me suis excusé. Pas besoin de mots à la mode. Alors oubliez le marketing comme les grands.

Règle n°3 : Oubliez les longues heures de travail et les réunions, elles nuisent à la productivité

La seule chose qui se passe quand quelqu’un reste tard au bureau, c’est que les collègues se sentent mal de ne pas faire la même chose. N’essayez même pas de vous convaincre que ces heures tardives sont vraiment productives, vous savez qu’elles ne le sont pas.

Donc, au lieu de promouvoir une culture des heures supplémentaires, commencez par supprimer les choses qui interrompent les gens lorsqu’ils sont concentrés sur leur travail.

Imaginez tout ce que vos employés peuvent faire lorsqu’ils ne travaillent que sur une seule chose pendant 2 ou 3 heures. Ne vous inquiétez donc pas des courriels laissés sans réponse pendant un certain temps ou lorsque quelqu’un ne peut pas se rendre à une réunion.

Après tout, une réunion de dix personnes qui dure une heure signifie que dix heures de travail ciblé ont été perdues. Donnez aux gens l’espace dont ils ont besoin pour faire les choses qui comptent vraiment, interrompez-les le moins possible.

pub-haut

Ainsi, tout le monde peut rentrer chez soi à 17h heures et continuer à faire beaucoup de choses.