Marquez les esprits

Marquez les esprits

Jocelyn K. Glei a cofondé 99U, un blog financé par l’incontournable plateforme de créations design Behänce. Son but ? Aider les créateurs à mettre leurs idées en pratique au lieu de les laisser au stade de projet.

pub-haut

 

L’auteure a été inspirée par les thèmes de la créativité et du travail. Elle a notamment co-écrit 3 livres sur ces sujets avec 99U. Dans ces livres, elle s’appuie sur les conseils de créateurs et d’entrepreneurs couronnés de succès qu’elle avait contactés au préalable.

 

À ce jour, Make Your Mark, publié fin 2014,  est le dernier livre de Jocelyn K. Glei. Bien qu’il soit, une fois encore, particulièrement difficile de choisir seulement trois enseignements de ce livre pour les partager avec vous, nous avons retenu les idées suivantes :

  1. Vous aurez du succès en travaillant sur un seul produit.
  2. Soignez les détails.
  3. Soyez limpide.

Vous voulez libérer votre potentiel créatif ? C’est parti !

 

Leçon 1 : vous aurez du succès en travaillant sur un seul produit.

Lorsque Steve Jobs a lancé Apple, combien de gammes d’ordinateurs a-t-il créé avec Steve Wozniak ? Zéro ! Dans un premier temps, les deux hommes n’ont construit qu’un seul modèle d’ordinateur : l’Apple I.

Ils l’ont ensuite mis sur le marché et ont commencé à recueillir des commentaires pour l’améliorer. C’est seulement lorsque que l’Apple I a commencé à bien se vendre et que ses créateurs ont réalisé des bénéfices, que ces derniers ont commencé à travailler sur l’Apple II.

Jocelyn Glei explique que c’est la méthode à suivre. Vous n’avez pas besoin de 100 idées. Une seule idée est nécessaire (même s’il vous faudra peut-être passer par 100 mauvaises idées pour en trouver une bonne).

 

Ensuite, il n’appartient qu’à vous de travailler sur cette idée jusqu’à en perdre le sommeil, de la rendre géniale et de la développer autant que vous le pouvez.

 

Si vous vous éparpillez trop, vous n’arriverez qu’à produire une grande quantité de « produits presque finis », qui vous auront demandé beaucoup de temps, d’attention, d’énergie et peut-être même d’argent, mais qui n’auront jamais été finalisés.

 

Prenez Bonobos, par exemple. L’enseigne de vêtements propose une large gamme de vêtements pour hommes, notamment des pantalons de golf, des shorts de bain, des survêtements, des pantalons en sergé de coton, des chemises et des costumes.

 

Mais ses fondateurs n’ont commencé qu’avec un seul modèle de pantalon qui avait une très belle coupe ajustée. Ils ne l’ont vendu qu’en quelques coloris durant la première année de commercialisation, jusqu’à ce qu’ils atteignent un chiffre d’affaires de 2 millions de dollars.

C’est à partir ce moment qu’ils ont commencé à réfléchir à d’autres produits.

 

Lesson 2: soignez les détails autant que vous le pouvez.

 

Vous n’aurez pas le temps de travailler sur dix produits à la fois parce que vous serez occupé à fournir des efforts herculéens pour vos premiers clients (si vous souhaitez fonder une entreprise qui marche, cela s’entend).

 

Vous savez ce qui marque les esprits ? Soigner les détails.

Par exemple, comment pourriez-vous faire mieux que Richard, fondateur de l’entreprise X, qui a personnellement envoyé un message vidéo à Clément, son client numéro 23 ? Vous ne pouvez pas faire mieux.

 

C’est impossible, parce que c’est le message le plus personnalisé qui soit. Lorsque vous faites tout votre possible pour avoir un impact positif dans la vie d’une seule personne, et que vous le faites pour votre premier client, puis pour le deuxième, pour le troisième, et ainsi de suite pour les 100 clients suivants, vous êtes encensé par ces mêmes personnes.

 

Lorsque la plateforme Airbnb a été lancée, les gens avaient peur que des étrangers dorment chez eux.

Les fondateurs de l’entreprise ont donc organisé des rencontres avec des propriétaires, répondu à des questions, et sont même restés avec des clients pendant leur voyage. Voilà un bel exemple d’engagement !

 

Si vous voulez voir un autre exemple de quelqu’un qui soigne les détails dans sa vie professionnelle, allez voir ce que fait Gary Vaynerchuk.

Il est la preuve vivante que soigner les détails est bon pour votre entreprise.

 

Lesson 3: soyez limpide en tout temps et avec tout le monde.

 

Gary Vaynerchuk est dans la transparence grâce à :

 

  1. a) l’envoi direct, à ses fans, d’une multitude de tweets, snaps, waves et toute autre forme de messages courts existant de nos jours,

 

  1. b) et une politique de transparence totale.

 

Tout comme lui, Buffer a une culture d’entreprise particulièrement transparente, et cela fonctionne.

 

Vous pouvez accéder aux salaires, aux bénéfices de l’entreprise, à sa politique de prix et à ses valeurs fondamentales à tout moment. Buffer a même une messagerie interne publique, ce qui signifie que tous les emails des employés peuvent être vus par l’ensemble de ces personnes.

Cette transparence est très puissante car elle crée un lien de confiance extrêmement solide.

 

La confiance est le facteur déterminant de la rapidité avec laquelle vous pouvez innover, de l’honnêteté avec laquelle vous communiquez vos idées et vos réactions, et du fait que les gens se sentent impliqués dans vos projets ou trompés par votre entreprise, par exemple parce qu’ils n’ont pas eu accès à certaines informations (comme le salaire de leurs collègues).

 

pub-haut

La seule manière d’encourager au maximum l’innovation et la collaboration dans votre entreprise est d’optimiser ces caractéristiques chez les personnes qui travaillent pour vous. Pour ce faire, vous devez les stimuler en étant transparent à 100 % et en créant un climat de de confiance générale dans l’entreprise.